Loading...
  • Alt

Lecteur de microplaques

Toujours dans un objectif de caractérisation, différents marqueurs seront étudiés. Parmi ceux-ci, la résistance aux différentes matières actives fongicides est évaluée au niveau des souches. En effet, la lutte chimique répétée a engendré de nombreuses résistances aux fongicides chez cette espèce. Le suivi de l’évolution des résistances au sein des populations est primordial afin d’adapter les méthodes de lutte contre cette maladie du blé. La technique utilisée pour la caractérisation phénotypique nécessite un lecteur de microplaques (96 puits). Ce matériel permet d’étudier un grand nombre de souches quant à leur résistance ou sensibilité face aux différentes matières actives.