Loading...
Français

Présentation du projet

Le projet vise à renforcer une recherche d’excellence en amont dans les domaines de l’agro-alimentaire et de la biotechnologie et à assurer un transfert optimal des résultats de cette recherche aux entreprises régionales du secteur. Son objectif principal est le développement d’une agriculture et d’une alimentation durables au travers notamment de la mise en évidence, la caractérisation, la bioproduction et l’exploitation de biomolécules et de biopolymères et la mise au point et l’optimisation de technologies et de procédés propres pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité alimentaire de la fourche à la fourchette.

 

Retombées scientifiques, techniques et économiques

Le projet ALIBIOTECH s’inscrit dans la lignée des efforts réalisés ces dernières années pour structurer la recherche en agro-alimentaire et biotechnologie dans la Région Hauts-de-France. Durant les années 2012 et 2013, l’ensemble des acteurs académiques du secteur se sont rencontrés à plusieurs reprises afin de définir les contours d’une collaboration plus étroite. Un projet structurant a vu le jour en 2013 avec la création de l’Institut Régional de Recherche en Biotechnologie et Agro-alimentaire Charles Viollette. Cet Institut rassemble près de 80 % des chercheurs impliqués dans ce projet. Parmi les autres équipes, certaines conduisent des recherches en collaboration étroite avec l’Institut. Ce projet permettra donc de renforcer ces initiatives de structuration et de partenariat et d’accroître ainsi la visibilité nationale et internationale des travaux réalisés par les chercheurs impliqués.  Il créera aussi un contexte de taille critique et de pluridisciplinarité nécessaire aujourd’hui pour développer une recherche d’excellence. De plus l’ensemble des partenaires impliqués dans ce projet travaillent en étroite collaboration avec de nombreuses entreprises du secteur. Ce projet sera donc un lieu particulièrement adapté au transfert des résultats qui seront acquis par la recherche menée en amont, vers les grandes entreprises mais également les PME de la Région. Une politique de valorisation des résultats sera mise en place en collaboration, en particulier, avec la SATT et le GIE EURASANTE afin de permettre le dépôt d’un certain nombre de brevets et leur exploitation privilégiée au niveau régional. Les résultats seront ensuite publiés dans des revues scientifiques avec comité de lecture et présentés dans des congrès internationaux.

 

Positionnement régional, national et international du projet scientifique

Au niveau régional et national, l’objectif de ce projet est de développer une recherche en agro-alimentaire et biotechnologie à la hauteur de la représentation de ces secteurs dans la région. À terme, les taux de publications et de brevets devraient être parmi les meilleurs de France dans ces deux domaines. Le projet devrait générer un effet multiplicateur sur le nombre de financement obtenu au niveau national (ANR, bourses CIFRE), développer une attractivité pour des chercheurs étrangers de haut niveau (post-doc) et permettre aux équipes impliquées de se positionner en tant que partenaires mais également coordinateurs de projets européens dans l’axe sur la sécurité alimentaire, l’agriculture durable, la recherche marine et maritime et la bioéconomie du programme cadre horizon 2020. A cet effet, un outil de veille mutualisé des appels d’offre du domaine sera développé en partenariat avec le COMU et les directions de la recherche.